Photographe à Bordeaux, spécialisé dans l'architecture et le paysage, c'est avec un grand plaisir que j'ai accepté la proposition de l'entreprise Rollei, réputée pour la fabrication de ses appareils photos de tester quelques produits.
Il y a quelques semaines de cela, j’ai reçu un mail de l’équipe Rollei France. Rollei est mondialement célèbre grâce à sa série « Rolleiflex ». Ces appareils étaient des reflex bi-objectifs moyen format utilisant des optiques Carl Zeiss et Schneider.
Aujourd’hui elle s’est diversifiée et propose une gamme de produits étendus autour de la vidéo et de la photo.

L’équipe m’a demandé de bien vouloir tester quelques-uns de leurs produits. Entre autre leur système de porte filtre plus quelques filtres et un nouveau trépied avec rotule.
Je vais dans cet article me concentrer sur la partie trépied et rotule. J’écrirai un autre article pour le porte filtre et les filtres.

LE CONTENU


Un trépied Lion Rock 25 Mark II Carbone
livré avec une housse de transport et un filet
Une rotule Lion Rock 25
livrée dans un coffret avec deux plateaux et une housse de transport

LA ROTULE

La marque Rollei a conçu des rotules Ball robustes et résistantes « Lion Rock » suivies de numéros « 20, 25, 30 » qui correspondent à la charge acceptable supportée et spécifique pour leurs trépieds de la même catégorie.
Pour rappel, ce type de tête de trépied par rapport à d’autres, est qu’il n’y a pas d’axe bloqué (horizontal ou vertical). Le mouvement se fait autour d’une boule, que l’on bloque grâce à une ou plusieurs vis.
Ce type de tête est à ce jour populaire chez une grande partie des photographes qui recherchent un matériel à faible encombrement, facile et rapide à utiliser. Elle est censée répondre à la plupart des besoins, comme le portrait ou des situations spontanées.
Par contre si vous voulez faire de la photo panoramique, ou d’architecture ce sera un peu plus compliqué.

Au premier coup d’œil ce qui interpelle c’est la présentation, un côté « prestige » et haut de gamme. Le coffret en velours est très réussi. On sent que la marque a voulu faire fort. J’ai trouvé un peu dommage que la rotule ne s’intègre pas très bien dedans. Manque un peu de profondeur pour ne pas être gêné par les vis de la rotule. Il contient la tête de rotule avec deux plateaux oeil swiss et une housse de transport.
Votre rotule sera bien à l’abri dans ce beau coffret.

Matière : aluminium
 Poids : 660g, capable d’accepter un poids total de 25 kg.
 Support compatible Arca-Swiss avec le plateau rapide muni d’une sécurité contre les décrochages fourni.
 Graduation à 360° pour des prises de vues panoramiques.
 4 niveaux à bulles différents disposés à des endroits stratégiques
 Règles de graduation pour des prises de vue panoramique précises
 Molette de préréglage de la friction
 Filetage base 3/8’’
 Garantie 24 mois

Cette rotule ball est particulièrement imposante quand je la compare à ma petite rotule Benro B1 et pourtant une centaine de gramme les séparent, puisque que la Benro pèse 554g et supporte 12kg et la Rollei 660g pour 25kg.
Je trouve que cette rotule a un bel esthétisme, un côté aéronautique avec la poignée qui ressemble à un réacteur d’avion. L’alliance entre l’aluminium et la couleur orange est du plus bel effet.
Côté pratique, la molette de friction est située à l’intérieur de celle de l’axe de mouvement de bascule. J’ai trouvé cela original et particulièrement pratique.
Pour que tout soit parfaitement aligné horizontalement, la tête de trépied Rollei Lion Rock 25 est équipée de 4 niveaux à bulle différents disposés à des endroits stratégiques.
Une règle de graduation est inscrite sur le plateau de fixation et sur l’extrémité basse de la tête pour vous aider lors de vos prises de vues panoramiques précises.

LE TRÉPIED

Le trépied Lion Rock 25 Mark II est conçu pour réaliser des prises de vues complexes et il est adapté pour des photographes naturalistes ou animaliers exigeants qui ont besoin d’un trépied capable de supporter des charges lourdes et ce selon tous types de conditions météo.

LES PIEDS
Ils sont réglables sur trois positions et constitués à 100% de carbone enroulé sur 11 couches.
Le plastique à renfort fibre de carbone résiste aux conditions les plus extrêmes (eau salée, grains de sable ou boue).
Les parties basses des pieds sont graduées, ce qui censé permettre un alignement rapide du trépied avec l’horizon, même dans des conditions de luminosité difficiles.
Les crampons en acier intégrés aux solides embouts en caoutchouc forment un angle au sol de 90°. (trois embouts de rechange sont livrés en plus)

4 sections
100% carbone (11 couches)
 Capacité de charge : 25 kg
Poids : moins de 2kg
Hauteur de travail maximale : 178 cm.
Tout terrain, même dans le sable et l’eau de mer
 Poignées en mousse sur chaque pied
 Crochet pour suspendre un contrepoids
 Colonne centrale réversible (longueur 37 cm)
 Platine de montage avec raccord 3/8’’et 1/4’’
 Système de serrage rapide des sections pour un réglage en continu de la longueur des pieds
 Repères de réglage de hauteur sur le segment inférieur de chaque pied
 Angle de réglage des pieds sur trois positions
 Des pointes intégrées spécialement conçues pour fixer le trépied dans la terre avec un angle de 90° par rapport au sol, ce qui assure une plus grande stabilité

Quand on prend le trépied dans les mains, on a immédiatement une sensation de solidité et de légèreté à la fois. Les tubes sont larges et la finition carbone très réussie. Le système de déploiement de la colonne centrale est original dans sa conception et très facile d’utilisation. Un vrai plus quand on a besoin de la sortir rapidement. La platine de montage accueillant la rotule est aussi une belle réussite, sobre et élégante avec un accès facile aux vis de montage. Le système pour le choix de l’inclinaison des sections est l’inverse de ce que j’utilise à ce jour. Il faut d’abord le tirer entièrement, choisir son inclinaison et le rabattre après. Un coup à prendre par rapport à mon Benro ou Manfrotto. Par contre vous trouverez des repères usinés pour chaque section inclinée pour vous aider dans l’angle à choisir rapidement sans tâtonner, un vrai confort.

TEST TERRAIN

PREMIER TEST
CHARGE LOURDE


Ma question première était de savoir si ce trépied aussi légé soit-il allait être suffisamment stable pour supporter un appareil photo professionnel et un téléobjectif. J’ai équipé le trépied et la rotule d’un D3s avec un Sigma 120-300mm.
La mise en place du plateau sur la patte de l’objectif n’a pas été très simple. En effet, il faudra vous équiper d’un tournevis si vous souhaitez ne pas voir le système se dévisser. A la main ce sera impossible car le petit anneau de serrage n’est pas large pour une bonne prise en main. Pour exemple, j’ai un plateau Manfrotto qui bénéficie de ce système et c’est vraiment le jour et la nuit.

Une fois l’objectif en place la rotule fait parfaitement son travail. Elle supporte sans souci le poids du Nikon D3s et du Sigma 150-300mm soit plus de 4kg. L’ensemble est agréable à utiliser, tout est très doux et fluide. Une belle surprise pour ce trépied en carbone à poids léger. Le passage des embouts en caoutchoucs pour les crampons en acier se fait aisément sur un terrain accidenté.

SECOND TEST
A LA MER

 

Je lui ai fait découvrir le sable, le sel et l’eau. Les trois éléments qu’un trépied n’apprécie pas trop. C’est vrai que la marque précise dans son descriptif qu’il est « tout terrain ». J’ai donc voulu tester. Il est resté longtemps dans l’eau salée, et le sable. Je peux déjà vous dire que même si ce n’est pas le traitement que j’impose à mes trépieds en général. Les vis de serrage pour déplier les pieds sont très agréables. Pas besoin de serrer très fort pour que le pied soit bien maintenu. Les repères pour l’inclinaison des pieds est très bien pensé quand on est dans des conditions difficiles.

J’ai réalisé quelques essais avec les pieds à des positions différentes. Le trépied s’est très bien comporté. Il n’a pas bougé et aucune vibration n’a rendu l’image floue. Je dis BRAVO.
Voici le résultat avec une photo réalisée en pose longue, trépied dans l’eau
Paramètres 
29mm – Iso 40 – F13 – 107s
Filtres utilisés
Filtre polarisant – Filtre Nd1000 

CONCLUSION

Dans l’ensemble je suis ravi du trépied que propose la marque Rollei. Je n’ai pas eu de mauvaises surprises sur l’utilisation de celui-ci. La qualité est au rendez-vous. C’est un trépied qui tient ses promesses. A la fois robuste et léger. Il saura répondre aux attentes des photographes les plus exigeants. Quant à la rotule elle est tout simplement parfaite.

Après un démontage en cinq minutes et un bon lavage, le trépied est de nouveau opérationnel. Je confirme le nom de « Lion Rock », robuste et paraît pour tous les terrains de jeu.

Merci encore à toute l’équipe Rollei pour sa confiance.