Photographe à Bordeaux, spécialisé dans l'architecture et le paysage, c'est avec un grand plaisir que j'ai accepté la proposition de NISI de tester la version 3 de leur porte filtre et un kit de filtres. Merci encore à toute l'équipe pour sa confiance et sa passion.

LES FILTRES À TESTER

FILTRE IR ND 32 (1.5) 100X100
FILTRE SOFT IR GND16 (1.2) 100X150
FILTRE HARD IR GND8 (0.9) 100X150
FILTRE SOFT IR GND4 (0.6) 100X150
FILTRE REVERSE IR GND8 0.9 100X150
POLARISANT CIRCULAIRE

L’idée dans ce test est de pouvoir à la fois me rendre compte si le rendu des filtres est de bonne qualité (déviante de couleur entre autre) et si le porte filtre est pratique dans son utilisation.
Je vais vous proposer à chaque fois une photo réalisée sans filtres et une réalisée avec des filtres de densité variable.
Les images proposées seront toujours brutes et sans retouches sauf si cela est précisé afin de vous donner une idée du résultat final envisageable.

LE PORTE FILTRE

Le porte filtre : Utilisateur habituel du porte filtre de la marque LEE j’ai donc changé ma casquette pour cette fois-ci pour tester le porte filtre NISI troisième génération. Malgré le matériau utilisé qui est en métal, mon verdict est sans appel…ce porte filtre ne m’a pas du tout convaincu. Pas du tout pratique. Le système d’accroche avec la tirette est très mal placé et trop court. On ne se sent pas du tout à l’aise en l’utilisant. Le fait que le système soit situé en haut ne le rend pas du tout confortable dans son utilisation et la distance entre le filtre et la tirette est tellement étroite qu’en un clin d’oeil on raye les filtres. Heureusement à l’heure où j’écris ces lignes NISI a sorti la V5 et a revu sa position. En espérant que cette nouvelle version soit plus efficace.

Quant à l’installation des filtres, c’est une bonne surprise quand on commence à vouloir glisser les filtres dégradés dans les guides. Ils sont fermes et doux et ne rayent pas les filtres. Par contre j’ai rencontré plusieurs fois des difficultés en glissant des filtres neutres au format carré comme un ND1000. Ils s’insèrent plutôt bien mais pour les retirer c’est beaucoup moins facile. Surtout avec cette tirette mal positionnée. J’ai du à chaque fois retirer le porte filtre par peur de voir celui-ci tomber.

ÉVOLUTION DU PORTE FILTRE


Porte Filtre V3

Porte filtre V5

TEST I

Pour ce premier test je vais vous montrer une  image réalisée sans filtre et une seconde avec. Sans l’utilisation de filtres on peut remarquer comme bien souvent une différence d’exposition entre le ciel et la mer. Les filtres permettent donc à la fois d’augmenter le temps d’exposition mais aussi de créer une distinction entre le ciel et la mer.

FILTRE IR ND 32 (1.5) 100X100

FILTRE REVERSE IR GND8 0.9 100X150

PORTE FILTRE NISI V3

AVANT / APRÈS

Le filtre reverse et le ND32 remplissent leurs rôles à merveille. Pas de déviante de couleur notoire pendant les 13 secondes de pose. Rappelons que la marque NISI utilise le verre nano couche pour ses filtres dégradés. Cette fine pellicule brevetée qui vient recouvrir les 2 faces du filtre, permet de bloquer la lumière sans variation notable de la couleur. Il a été volontairement teinté de 200 Kelvin supplémentaires afin de prévenir les risques d’atténuation des couleurs avec le temps, contrairement aux filtres concurrents.
Par contre ce système de traitement demande une manipulation plus délicate que des filtres en résine.
Ici la balance des blancs a été réglé sur 7000k comme sur la photo réalisée sans filtre.

TEST II

FILTRE IR ND 32 (1.5) 100X100

FILTRE DÉGRADÉ SOFT 1.2 100X150

PORTE FILTRE NISI V3

A gauche vous pouvez voir une photo réalisée sans filtre et à droite une photo réalisée avec des filtres Nisi. Les fichiers ne sont pas retouchés.

AVANT / APRÈS

Malgré des conditions difficiles en terme de lumière, les filtres se sont très bien comportés. Je n’ai pas remarqué de déviance de couleur notoire pour le ND32 et le dégradé Soft 1.2. La qualité du verrre est remarquable.

AVANT / APRÈS

Fichier raw non traité avec filtre ND32 et un dégradé soft 1.2 et la version finalisée sous Lightroom et Photoshop.

Sans filtre

Iso 100 – 18mm – F/9 – 1/30s – BDB 5950

Avec filtre

Iso 100 – 18mm – F/9 – 1s – BDB 5950

Retouche

Version finalisée

A travers ces trois images vous pouvez visualiser les étapes succesives pour arriver au résultat final avec retouche sous lightroom et vous rendre compte de l’intérêt parfois d’utiliser des filtres.

TEST III

FILTRE DÉGRADÉ SOFT 0.9 100X150

PORTE FILTRE NISI V3

AVANT / APRÈS

Fichier raw non traité avec un filtre dégradé Nisi soft 0.9 et la version finalisée sous lightroom.

Le filtre Nisi dégradé Soft 0.9 est de très bonne qualité. Pas de déviance de teinte notoire. Un vrai plaisir.

TEST IV

FILTRE IR ND 1000  100X100

FILTRE DÉGRADÉ HARD 0.9 100X150

PORTE FILTRE NISI V3

AVANT / APRÈS

Iso 40 – 30mm – F/10 – 112s – BDB 7500

Fichier raw non traité avec un filtre dégradé Nisi hard 0.9 et la version finalisée sous Photoshop.

Le filtre Nisi dégradé Hard 0.9 qui permet d’avoir une transition entre le ciel et la mer plus marquée se comporte parfaitement. Les teintes restent neutres.

TEST V

FILTRE IR ND 32 (1.5)  100X100

PORTE FILTRE NISI V3

AVANT / APRÈS

Iso 31 – 19mm – F/10 – 2,5s – BDB 5900

Fichier raw non traité avec un filtre neutre Nisi ND32 et la version finalisée sous Lightroom.

Le filtre Nisi ND32 en verre est d’une grande qualité. Que ce soit avec un temps de pose court ou long et une bdb réglée manuellement, il sera toujours d’une grande précision dans le rendu.

TEST VI

FILTRE CIRCULAIRE CPL PRO

PORTE FILTRE NISI V3

Système de montage du filtre polarisant circulaire.

Le système d’installation est à mon goût très mal étudié et peu pratique. Visser le filtre polarisant sur l’adpatateur n’est pas simple et pour le retirer cela demande de la rigueur. Une fois installé il est préférable de le laisser et ne plus y toucher.
Le produit semble au toucher de mauvaise qualité.
Que vaut-il dans les faits ?
Au premier essai j’ai trouvé le rendu très mauvais. A ce jour je n’ai pas changé d’avis. C’est un produit qui remplit à peine ses fonctions.

AVANT / APRÈS

A gauche vous pouvez voir la photo réalisée avec le polarisant Nisi et à droite la photo finalisée.

Si vous souhaitez utiliser un filtre dégradé en verre de chez Nisi et le porte filtre Lee, attention, car le filtre est plus lourd que la résine donc vous risquez de le voir glisser lentement pendant votre pose longue.

CONCLUSION

J’avoue, depuis que j’ai commencé à tester les filtres de la marque NISI, je délaisse au fur et à mesure les autres marques.
Je suis en grande partie satisfait de leurs produits. Quelques points négatifs comme énoncés dans l’article mais je pense que la marque va s’améliorer.
Je dois d’ailleurs recevoir prochainement le nouveau porte filtre V5.
Un test viendra surement vous dire s’il y a une grande différence avec la V3.