Photographe à Bordeaux, spécialisé en architecture et paysage, je vais à travers cet article, vous faire découvrir le kit pour pose longue en 100 mm avec l'utilisation de quelques filtres que propose la marque Rollei.
Après avoir testé un de leur trépied dont vous pouvez retrouver l’article ici,  je vais ici me consacrer à la partie « Porte-filtre et filtres » avec  le Kit Square Filter Starter Mark II. Avant toute chose je tiens encore à remercier l’équipe Rollei Allemagne et France pour leur confiance. De vrais professionnels passionnés.
A ma demande pour les tests j’ai reçu :

LE CONTENU


POCHETTE SOUPLE POUR PORTE FILTRE ET BAGUES
POCHETTE POUR 10 FILTRES 100mm
BAGUES D'ADAPTATION : 67....
MOUSSE DE RECHANGE
POLARISANT SLIM VISSANT
PORTE FILTRE
FILTRE ND1000
FILTRE GND MEDIUM 0.9
FILTRE SOFT 0.9
FILTRE GND HARD 0.9
KIIT DE NETTOYAGE

LA POCHETTE

La pochette du kit « Pro square filter Holder » est conçue pour accueillir le porte filtre, les bagues d’adaptation et le polarisant. Elle est livrée avec le pack. Par contre je vous conseille d’acheter l’étui Rollei pour vos filtres prévu à cet effet. L’avantage c’est que vous pourrez y loger à la fois vos filtres, quelques bagues, le polarisant et surtout le porte filtre.

Caractéristiques de cette pochette 100mm :

Transport sûr des filtres et porte-filtres et convient pour jusqu’à 10 filtres
Filtres à portée de main rapidement grâce à l’insert pour étiquettes sur les supportes de filtres
Bandoulière amovible et fermeture éclair étanche
Emplacement pour loger les bagues ou le polarisant slim
Emplacement prévu pour un chiffon
Fixation par velcro à l’arrière pour fixer la sacoche à un sac à dos, à une ceinture ou à un trépied

La fabrication de la sacoche parait de très bonne qualité. Les finitions sont très bien et elle est pratique d’utilisation. La poche accueillant les filtres bénéficie d’un scratch qui évite de renverser le contenu lors de manipulation.
les différentes possibilités de l’accrocher sont viens vues. Je suis un peu moins convaincu avec la possibilité de l’attacher sur le trépied.
La fermeture éclair étanche évite toute entrée de poussière ou d’eau. La pochette résistera à une faible pluie mais n’est pas étanche, donc prudence.
Le système d’onglet avec des étiquettes pour retrouver ses filtres facilement est intéressant mais je ne le trouve pas très bien conçue et pratique.
L’intérieur de la pochette est assez bien fait mais j’avoue que j’aurais aimé retrouver le système de compartiment et le rendu « velours » de la pochette Lee, que je trouve plus pratique et agréable.

LE PORTE-FILTRE

J’ai pu tester trois systèmes de portes filtres. Lee, Nisi et Kase. J’ai toujours eu une préférence pour celui de Lee pour son côté « sécurité » et pour celui de Nisi, pour sa polyvalence avec le filtre polarisant inclus. Quant à celui de kase qui reprend à peu près les caractéristiques de chez Nisi, il présente trop de problèmes de fuites de lumières. Alors nous allons voir ce que nous réserve celui de la marque Rollei.

Voici les caractéristiques  :

Porte filtre en aluminium pouvant accueillir 3 filtres
La taille du porte filtre est au dessus de la moyenne des trois autres marques. C’est le plus grand de sa catégorie
Le matériau aluminium est très léger
Le système de fixation est assez particulier car ce n’est pas une tirette mais un poussoir
Les guides pour les filtres sont plus longs que ceux des autres marques

La conception est de bonne facture.
Je n’ai pas rencontré de difficulté pour l’installation du porte filtre. Elle se fait très simplement avec le système appelé  » Easy Lock System ». Le porte-filtre se met et s’enlève avec une simple pression sur un bouton. Il faut juste s’habituer à la méthode. Il est livré avec un polarisant slim en verre Gorilla et son support qui se fixe sur le porte filtre. La rotation du filtre polarisant se fait par une petite roulette que je trouve douce à l’utilisation. L’ensemble est léger, ergonomique et pratique. Plus qu’à tester sur le terrain.

Voici le système monté sur un objectif Nikon 16-35

LES FILTRES

Les filtres que j’ai reçus sont tous en verre « Gorilla », extrêmement résistant, avec une haute translucidité et promettant une fidélité des couleurs. Ils sont comme tous les filtres, marqués pour les identifier. Ce qui est dommage, c’est que ce ne soit pas très lisible. Il faudra prendre vos filtres dans la version « Rock Solid » qui elle bénéficie d’une écriture lisible, avec un verre résistant aux rayures, résistant à la pression et incassable.

Ce qui fera l’objet de mon attention pour ce test c’est la qualité de fabrication du filtre, pour éviter la perte de piqué sur l’image lors de la prise de vue, l’apparition de dominante de couleurs (magenta ou autre) et les aberrations chromatiques.

TEST FILTRE CPL

Le filtre polarisant circulaire est très fin et en verre Gorilla (donc très solide). Sa taille de 86cm évitera tout vignetage sur votre image au grand angle. L’installation du filtre CPL est assez simple et le rettrait aussi.
La première photo a été réalisée sans filtre CPL en BDB auto et la seconde avec le filtre et une BDB auto. Je précise que les deux photos sont non retouchées. Nous pouvons constater que le filtre Rollei CPL joue parfaitement son rôle et a tendance à réchauffer l’image sans déviante notable ni perte de piqué.

TEST FILTRES ND1000 & GRAD

Le filtre ND1000 est livré avec une mousse supplémentaire. Au départ, positionner le filtre dans le guide a été assez difficile et après plusieurs tests la mousse a commencé à se décoller. Il a fallu que je desserre les vis pour avoir un peu de jeu sur les guides. Pour le placement des filtres dégradés aucun problème. Je trouve cependant que les guides ne sont pas assez doux.
Tous les filtres ND et Grad sont protégés par une pochette avec un système d’ouverture et fermeture aimanté que j’ai trouvé très pratique.

J’ai effectué les tests à la fois avec une météo clémente et pluvieuse.

 


TEST 1


La première photo est brute (sans retouche)
La seconde est travaillée sous le logiciel Lightroom

Conditions météo
Clémente

Paramètres (prise de vue en mode standard)
17mm – Iso 40 – F13 – 91s – Bdb Auto 

Filtres utilisés 
Polarisant – Nd1000 – Nd Grad 0.9 Hard

Je trouve que les teintes sont fidèles, il n’y a pas de déviantes et aucune fuite de lumière.



TEST2

La première photo est brute (sans retouche)
La seconde est travaillée sous le logiciel Lightroom

Conditions météo
Clémente

Paramètres (prise de vue en mode standard ) 
20mm – Iso 80 – F13 – 30s – Bdb Auto 

Filtres utilisés 
Polarisant – Nd1000 – Nd Grad 0.9 Medium

Le résultat naturel est plutôt convainquant


TEST3

La première photo est brute (sans retouche)
La seconde est travaillée sous le logiciel Lightroom + Photoshop

Conditions météo
Pluvieuse

Paramètres (prise de vue en mode standard ) 

21mm – Iso 40 – F11 – 110s – Bdb Auto 

Filtres utilisés 
Polarisant – Nd1000 – Nd Grad 0.9 Hard

L’ambiance ce jour là était à la fois pluvieuse et pesante. Les filtres ont gardé une teinte chaude en BDB Auto avec une légère déviante magenta.

CONCLUSION

Dans l’ensemble je suis très satisfait de la gamme que propose la marque Rollei. Je n’ai pas eu de mauvaises surprises tant à l’installation qu’à l’utilisation à part avec le ND1000.
Les matériaux utilisés sont de bonnes qualités..Quant aux filtres ils sont très réussis, la finition, le respect des teintes comme la qualité du rendu sont au rendez-vous. A ce jour je continue de photographier avec leurs produits.

Le système de fixation du porte filtre sécurisant
La qualité des filtres (Colorimétrie et Rendu)
La qualité du filtre CPL
Pas de vignetage au grand angle (16mm)
Pas de fuites de lumière
Pochette accueillant tous les filtres, et le porte filtre

Légère déviante magenta
La roulette du CPL n’est pas très accessible
Les étiquettes dans la pochette sont mal étudiées (j’en ai déjà perdu une)
Difficulté pour insérer le ND1000 (mousse ou guides à revoir)